8 août 2014 AccueilMédicamentsParapharmacieProduits de cheveux anti-poux

Les pédiculicides, les produits de cheveux anti-poux

Les poux de tête sont des insectes parasites minuscules, d’environ 2 à 4 millimètres qui ne sont pas dotés d’ailes. Ils se nourrissent de sang, se nichent dans le cuir chevelu et investissent la chevelure. Ils peuvent infester les êtres humains, notamment, le cuir chevelu et générer des démangeaisons, la présence des lentes (œufs pondus par le pou) à la racine des cheveux, des maladies, en l’occurrence la pédiculose de la tête. La présence de ces parasites dans les cheveux, peut être éradiquée par des substances utilisées pour traiter les poux, à savoir, les pédiculicides.

Il s'agit des produits cheveux anti-poux, notamment les insecticides qui souvent utilisés dans le traitement des pédiculoses. Ils appartiennent des classes pharmacologiques : les dérivés du pyrèthre et les organophosphorés.

Les dérivés du pyrèthre

Les dérivés du pyrèthre ou les pyréthrinoïdes de synthèse (perméthrine, phénothrine, dépalléthrine) interviennent dans le traitement local de la pédiculose à base d'insecticide. Ils ont un effet toxique sur le système nerveux du pou. Ces sont donc des agents neurotoxiques pédiculicides qui tuent rapidement les poux, mais, avec un effet lenticide incomplet qui ne parvient pas à éradiquer parfaitement les lentes.

Ces insecticides sont commercialisés sous plusieurs noms de marque et se présentent sous forme de lotion, de crème, de shampoing ou d'aérosol. Il existe également des shampoings anti-poux élaborés à base des dérivés du pyrèthre.

Ils sont appliqués en présence des poux et au contact des cheveux, avec une durée d'application qui varie selon les spécialités. Lors de l'emploi de ces insecticides, une seconde application est recommandée, 7 à 10 jours plus tard, lorsque des poux vivants sont encore dans les cheveux. Si après cette seconde application, des poux vivants sont encore détectés, 7 à 10 jours plus tard, il convient d'essayer un autre type de pédiculicide appartenant à une autre classe pharmacologique.

La mauvaise utilisation de ces insecticides, peut provoquer des effets indésirables, à savoir des sensations de brûlure, des irritations cutanées, des prurits, etc.

Les organophosphorés

Le malathion est un insecticide organophosphoré qui intervient efficacement dans le traitement curatif des pédiculoses du cuir chevelu. Cet insecticide antiparasitaire externe possède des effets pédiculicides et lenticides. Utilisé para voie cutanée, il est ainsi actif sur les poux et sur les lentes. Caractérisé par une forte odeur, il se distingue par une action immédiate et prolongée en se fixant sur les cheveux. Présent dans plusieurs spécialités, le malathion est disponible sous la forme d'une lotion et d'une solution pressurisée.

Cet insecticide organophosphoré est contre-indiqué chez les enfants de moins de 2 ans et au cours de la grossesse ; le flacon pressurisé n'est pas conseillé aux personnes asthmatiques.

Pour une grande efficacité, il doit être appliqué, raie par raie, sur les cheveux avec un temps d'administration qui varie entre 8 et 12 heures. Les résidus du produit peuvent être éliminés avec un shampoing doux qui facilite le décrochage des lentes mortes. Les cheveux sont, ensuite, peignés méticuleusement avec un peigne fin qui contribue à l'élimination des lentes.

En cas de forte infestation ou si nécessaire, l'application peut être renouvelée 7 jours plus tard.

L'utilisation du malathion peut provoquer une irritation cutanée, l'apparition passagère des pellicules. La sensation de brûlure, l'érythème, le prurit sont des effets indésirables qui peuvent apparaître au cours du traitement de la pédiculose avec des produits élaborés avec le malathion.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Parapharmacie

Médicaments

Santé Doc